Mei Hua Tang Lang Quan ( 梅花螳螂拳 ) - Ecole du lion d'or
Image d'un pratiquant de Tang Lang Quan

Mei Hua Tang Lang Quan

Le Tang Lang Quan ( 螳螂 ), est un terme générique qui sert à désigner la totalité des styles de «la mante religieuse». Il appartient aux styles d'imitation animalière (n'oublions pas qu'il ne suffit pas d'imiter l'animal , mais de le devenir). Le fondateur du style de la mante religieuse serait un certain Wang Lang ( 王朗 ), durant la dynastie Song ( 宋朝 :xe – xiiie siècle) ou bien à la fin de la dynastie Ming ( 明朝 : 14e – 17e siècle), dans la province de Shandong ( 山東省 ). Un jour en se promenant, Wang fut témoin d'un combat entre une mante religieuse et une sauterelle. Wang Lang fut fasciné par l'agressivité, la vitesse et la force de la mante religieuse. Lorsque la sauterelle attaquait, la mante se jetait sur le côté, et avec la vitesse et la force de l'éclair elle immobilisait la sauterelle avec ses avant-bras puissants.

Notre style fut créé par Liang Xue Xiang ( 梁學香 ; 19e-début 20e ), un élève de Zhao Qi Lu qui étudia lui-même avec Li Bing Xiao ( 李炳霄 ; est.1731-1813 ). On y utilise énormément les poings ( préférés à la main ouverte ), frappant en successions rapides de trois ou cinq coups saccadés. La colonne vertébrale est utilisée comme un fouet.

Les cours de Tang Lang Quan sont dispensés le mercredi et jeudi au Parc de la Méditerranée, à Six-Fours les Plages.