Image d'un pratiquant de Tang Lang Quan

Tai Ji Tang Lang Quan ( 太極螳螂拳 )

Le Tang Lang Quan ( 螳螂 ), est un terme générique qui sert à désigner la totalité des styles de «la mante religieuse». Il appartient aux styles d'imitation animalière (n'oublions pas qu'il ne suffit pas d'imiter l'animal , mais de le devenir). Le fondateur du style de la mante religieuse serait un certain Wang Lang ( 王朗 ), durant la dynastie Song ( 宋朝 :xe – xiiie siècle) ou bien à la fin de la dynastie Ming ( 明朝 : 14e – 17e siècle), dans la province de Shandong ( 山東省 ). Un jour en se promenant, Wang fut témoin d'un combat entre une mante religieuse et une sauterelle. Wang Lang fut fasciné par l'agressivité, la vitesse et la force de la mante religieuse. Lorsque la sauterelle attaquait, la mante se jetait sur le côté, et avec la vitesse et la force de l'éclair elle immobilisait la sauterelle avec ses avant-bras puissants.

Tai Ji Tang Lang Quan ( 太極螳螂拳 : « La Mante du Faît Ultime » ).

Les coups sont délivrés en utilisant l’énergie interne, en frappes pénétrantes. Les parades absorbantes sont préférées aux blocages. Les mouvements sont amples et le rythme alterne mouvements calmes et mouvements rapides.

Le sang froid de l'animal inspire l'impossibilité de compromis et la rationalité ; telle la mante religieuse sa technique a une nature énergie et sauvage. Pour déborder l'adversaire, les saisies au bras sont enchaînées par des techniques de haut en bas sous tous les angles

Les cours de Tang Lang Quan sont dispensés le mercredi et jeudi au Parc de la Méditerranée, à Six-Fours les Plages.

école du lion d’or

L’école du lion d’or, association Pai Liang Qiao, fut fondée en 2014 par Philippe Reus, élève du maître Hu Dong Liang, dernier descendant de l’école du Lotus Blanc.

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de l'école du lion d'or !