271 Vues

Le style Sun (孙氏) t’ai chi ch’uan est bien connu pour ses mouvements lisses et fluides qui omettent l’aggravation plus physiquement vigoureuse, les sauts et le fa jin ( Fajing ou fajin (chinois simplifié : 发劲 ; chinois traditionnel : 發勁 ; pinyin : fājìn ou fājìng ; littéralement : « produire / envoyer de la force / énergie ») ou « explosion de force », est une expression chinoise utilisée dans la majorité des arts martiaux chinois. ) de certains autres styles. Ses postures douces et ses positions élevées le rendent très approprié pour la thérapie des arts martiaux.
Histoire :
Le style Sun t’ai chi ch’uan a été développé et créé par Sun Lutang, qui est considéré comme l’un des plus grands experts de deux autres styles d’arts martiaux internes appelés : xingyiquan et baguazhang . Une fois ces deux boxes maitrisées il décida d’ étudier le t’ai chi ch’uan. Aujourd’hui, le style Sun se classe quatrième en popularité et cinquième en termes d’ancienneté parmi les cinq styles familiaux de t’ai chi ch’uan. Il a également été considéré comme un savant mélange néo-confucien et taoïste accompli, en particulier grâce à l’étude des grands classiques comme le Yi Jing. Maître Sun a appris le style Wu (Hao) de t’ai chi ch’uan du maître Hao Weizhen, qui était le disciple de Maître Li Yishe (李亦 畬). Le style Sun de t’ai chi ch’uan est considéré comme faisant partie du style des arts martiaux internes.
En plus de son entraînement antérieur de xingyi et bagua, les expériences de Sun avec Hao Weizhen, Yang Shaohou, Yang Chengfu et Wu Jianquan ont influencé le développement de ce qui est aujourd’hui reconnu comme le style Sun de t’ai chi ch’uan.
Le style Sun est un art martiale syncrétique, influencé par t’ai chi ch’uan, xingyiquan et baguazhang. L’un des styles de t’ai chi ch’uan influençant le style Sun se nomme le style Wu (Hao). Le jeu de jambes des deux styles est semblable dans le fait qu’un pied avance ou se retire, l’autre pied suit. Le style Sun présente également de petits mouvements circulaires avec la main.
Le fils de Sun Lutang , Sun Cunzhou (孫 存 周; 1893-1963) et sa fille, Sun Jianyun (孫劍雲; 1914-2003) étaient des enseignants t’ai chi ch’uan, ainsi que la fille de Sun Cunzhou, Sun Shurong (孫叔容; 1918-2005) tous ont enseigné à Pékin jusqu’à leur mort. Sun Wanrong (孫婉容; 1927-Présent), qui est l’autre fille de Sun Cunzhou, enseigne encore t’ai chi ch’uan à Pékin.

école du lion d’or

L’école du lion d’or, association Pai Liang Qiao, fut fondée en 2014 par Philippe Reus, élève du maître Hu Dong Liang, dernier descendant de l’école du Lotus Blanc.

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de l'école du lion d'or !