2,179 Vues

Cheng Ting Hua 

He Jin, Feng Junyi, Cheng Ting Hua & Cheng You Long

L’art de Cheng Ting Hua (程廷華 : 1848-1900).

Il né dans le village de la famille Cheng, comté de Shen (莘县) , actuel Hebei (河北) maintenant dans le Shandong (山東省), il était le troisième de quatre frères. Cheng Ting Hua aimait beaucoup les arts martiaux et dans sa jeunesse, il a appris à manier un sabre de près de 3 mètres de long et un grand bâton lourd.Ci-joint la photo de Cheng You Xin (程有信 : 1895-29 Juin 1970 2ième fils du maître montrant le sabre de son père).

On raconte que parce qu’il avait des marques au visage lorsqu’il était jeune, il était surnommé « troisième fils aux marques de cloque ». Encore jeune, Cheng Ting Hua, déménage à Beijing (北京 : Pékin) où il travaille comme apprenti chez un fabriquant de lunettes. C’est à Beijing également qu’il débute l’apprentissage des arts martiaux à travers la lutte chinoise Le Shuai Jiao (摔跤) et les style de Shaolin (少林) . Il travaille la lutte avec passion et son nom devient relativement connu dans les cercles de lutteursSelon certains, il aurait également pratiqué la lutte mongole… (ᠮᠣᠩᠭᠣᠯ ᠪᠥᠬᠡ).

À la fin des années 1800, deux styles de lutte étaient populaires à Pékin : la lutte mongole et la lutte rapide venant de la ville de Baoding (保定) . Dans ce  style dès que l’adversaire est entré en contact avec le lutteur, il est directement jeté. Il n’y a pas de lutte ou de bagarre comme on le voit dans la lutte occidentale . Cette lutte combinait également saisies , coups de pied , clefs de bras et frappes de poing avec ses propres techniques  de projection  .

Cheng Ting Hua était un lutteur passionné et étudia les deux styles de lutte populaires lorsqu’il était jeune à Beijing. Il pratiqua dur et s’est fait un nom en tant que lutteur . Il n’était pas encore devenu à l’époque réellement un grand nom dans le monde des arts martiaux mais cependant, la plupart des artistes martiaux le connaissaient et savaient qu’il était habile à la lutte .

De constitution grande et robuste, il vendait des lunettes et c’est pourquoi il hérita du surnom de « Cheng les Lunettes » (程眼鏡) . Selon Liu Jing Ru (劉敬儒 : héritier de l’école Cheng de la 4° génération, ancien champion de Chine, aujourd’hui 8° duan de la Fédération de Wushu (武術) , Dragon d’argent, nommé préparateur aux JO 2008 et maître de plusieurs champions de Chine) son surnom fut Shen Li Yan Jing Cheng soit « Esprit-Force-Lunettes-Cheng ». (程神力眼鏡). D’autres l’appellent comme ses élèves  :  » Cheng le cobra « .(程眼鏡蛇). Comme celui-ci il bougeait fluidement mais en réalité c’était une manière détournée de se moquer de lui . Cheng était myope comme une taupe et possédait des lunettes dites  » en cul de bouteille  » à verres épais comme les ronds dans le dos du cobra.

(Notez que pendant cette période Cheng fît de la prison pour avoir tuer accidentellement un de ses élèves . Il était de coutume de taquiner le Maître et l’un de ses élèves voulant lui faire peur dans son sommeil se retrouva la cage thoracique enfoncée par un coup de paume de Cheng Ting Hua , le projetant loin de celui-ci et le tuant sur le coup).

Il fut certainement le plus influent de tous les élèves de Dong Hai Chuan et l’aida énormément à propager l’essence du Ba Gua Zhang.

Apprentissage avec Dong Hai Chuan (董海川).

En 1870, Dong Hai Chuan (董海川) était devenu très connu à Beijing (des recherches ont révélé qu’il arriva à Beijing vers 1865). Cheng avait environ 28 ans (1876) quand il le chercha  pour améliorer ses compétences. Certains disent que Cheng était devenu ami avec Yin Fu (尹福) et Shih Chidong (deux des premiers étudiants de Ba Gua Zhang de Dong Hai Chuan) et l’avait encouragé à aller rencontrer le Maître.

Lors de leur première rencontre, Dong demanda à Cheng d’utiliser son Shuai Jiao contre lui. Cheng  fait plusieurs tentatives pour l’ attaquer mais n’a jamais réussi à lui mettre la main dessus. Cheng s’agenouilla et demanda à Dong s’il pouvait devenir son élève. À ce moment-là, Dong n’avait pas encore accepté beaucoup d’étudiants. Bien que Dong ait enseigné à beaucoup de gens les arts martiaux chez le prince Su (和碩肅親王) , il est dit qui? ] qu’il n’avait enseigné le Ba Gua qu’à trois personnes avant d’enseigner à Cheng Ting Hua. La grande majorité de ses étudiants dans le palais auraient appris beaucoup d’autres styles d’arts martiaux et peu apprirent le Ba Gua..

Il fut donc l’un des principaux élèves de Dong Hai Chuan et l’on considère qu’il fut un des seuls à avoir réalisé la quintessence de l’art, et l’un des meilleurs enseignants du style. Il propagea son enseignement surtout à Beijing, où il forma beaucoup de disciples et eut de nombreux élèves.

Certains disent que si sur la pierre tombale originale de Dong les noms gravés des étudiants énumérés étaient corrects et dans l’ordre dans lequel il leur avait enseigné , alors Cheng était effectivement serai le quatrième disciple de Dong, son nom apparaissant en quatrième position sur la liste. Le premier nom indiqué sur cette stèle est Yin Fu (尹福 :1840 – 1909) , suivi de Ma Wei-Chi (馬貴 : 1847–1941 ou 1851–1941)  , de Shih Chi-Tung , puis de Cheng Ting Hua. L’année où Cheng rencontra Dong était approximativement 1876. Dong mourut en 1882, alors Cheng étudia au mieux avec Dong pendant 5 ou 6 ans.

Dong Hai Chuan était connu pour n’accepter que des étudiants de Ba Gua Zhang qui étaient déjà compétents dans d’autres styles martiaux. Il est dit qu’après avoir posé les bases du Ba Gua avec la pratique de la marche en cercle , le changement de paume unique, le changement de paume double et le changement de paume en douceur, Dong enseignerait à l’étudiant son art en se basant sur ce qu’il connaissait déjà. En supposant que ces informations soient vraies, nous pouvons supposer que Dong aurait enseigné à Cheng en utilisant ses connaissances de Shuai Jiao comme base.

Petite anecdote : Guo Yunshen (郭雲深 : 1822 – 1902 célèbre maître de l’art martial Xing Yi Quan. Représentant de la philosophie martiale du Xing Yi, préférant devenir fortement performant avec peu de techniques plutôt que d’être moins compétent avec beaucoup de techniques. Son habilité avec une seule technique, le Beng Quan (崩拳 : effondrement  , fut légendaire et on disait de lui qu’« avec son Beng Quan et un demi pas, il renversait la terre entière » (半步崩拳大於天下無敵手). Il était surnommé l’« inébranlable » ( 不動達).

Il alla rendre visite à Cheng Ting Hua avant de défier Dong Hai Chuan son Maître, un autre natif de la province du Hebei. Le disciple de Dong l’invita à dîner, et Guo souhaita lui démontrer ses « poings divins dévastateurs ». Cheng Pria Guo de repenser à sa demande de vouloir défier son Maître car il n’était pas un homme ordinaire. Guo tenta de démontrer la vitesse de sa main, mais trouva celle-ci épinglée à la table par les baguettes de Cheng. Furieux, il se dirigea vers le jardin et le défia de venir goûter à la puissance de son poing broyeur. Alors que Cheng ouvrait la porte, Guo  fît explosé sa colère . Cheng se retrouver en un clin d’oeil derrière lui. Guo se retourna et  de nouveau le frappa avec un poing écrasant. Cheng tourna sans effort derrière lui et rentra calmement dans sa maison. Il l’invita de nouveau à entrer et  fini de dîner avec lui. Sa rage passée, Guo obéit. Alors qu’ils finissaient de dîner, Cheng expliqua qu’il ne voulait pas vraiment se battre contre le célèbre « inébranlable » (不動達) , mais que s’il pouvait éviter deux coups de poings écrasants peut-être qu’il ne devrait pas se risquer à combattre Dong Hai Chuan pour l’ajouter à ses trophées de combats. . C’est uniquement parce qu’ils sont tous originaires de la province du Hebei qu’il ne voulait voir la réputation de personne ternie. Maître Guo le remercia, repensa à la proposition de Cheng et rentra dans la province du Hebei.

Guo Yunshen (郭雲深 : 1822 – 1902 célèbre maître de l’art martial Xing Yi Quan)

Partager son apprentissage

Les styles de Bagua qui affichent notamment une touche de Xing-Yi Quan (形意拳) sont ceux enseignés par Cheng et ses amis Li Cun Yi (李存义 : 1847-1921) , Liu De Kuan (敬远 :1826 – 1911) et Zhang Zhoa Dong ( 張兆東1865 – 1938 d’un cancer à la gorge) . Bien que tous les trois de ces maîtres Xing-Yi Quan soient enregistrés comme étant des étudiants de Dong Hai Chuan , il existe des preuves suggérant que Li, Liu et Zhang ont appris leur bagua à Cheng Ting Hua et non l’inverse .

Le lien entre le Xing-Yi Quan et le Ba Gua était probablement déjà formé lorsque Cheng Ting Hua et ses amis (Li Cun Yi, Zhang Zhao Dong, Liu De Kuan et Liu Wai-Hsiang) se sont réunis pour comparer leurs styles et apprendre les uns des autres (Li Cunyi, Liu De-Kuan, et Zhang Zhao Dong étaient tous des frères de boxe en Xing-Yi du même professeur, Liu Chi-Lan (Liu Wai-Hsiang était un élève de Xing-Yi Quan de Zhang Zhao Dong).

Cheng Tinghua était un artiste martial très ouvert qui enseignait son Ba Gua à quiconque souhaitait l’apprendre. Il aimé rencontrer d’autres artistes martiaux pour comparer les styles et partager les techniques et les théories de ceux-ci . Il aimait également partager son savoir-faire en Ba Gua Zhang avec d’autres artistes martiaux. Cheng aurait été Le Maître Liu De Kuan, Li Cun Yi et Zhang Zhao Dong, mais comme ils étaient très compétents en Xing-Yi Quan et étaient donc ses pairs, il ne se sentait pas juste de les appeler ses « élèves ». ”Par conséquent, Cheng leur demanda de dire qu’ils ont appris leur bagua par eux-même.

Mort

En 1900 lors de la période troublée de la révolte des Boxeurs (lorsque les 8 puissances occidentales envahirent la Chine),il s’est avéré qu’un groupe de soldats allemands recrutait de force des locaux  près de la porte Chung Wen à Pékin, où se trouvait le magasin de Cheng.Cheng était dans la rue à ce moment-là et les Allemands l’ont arrêté et ont essayé de le mettre en rang avec les autres.Cheng résista et voulait se battre.Il a peut-être battu quelques soldats pendant la lutte (certains de ses élèves prétendaient qu’il aurait tué une vingtaine de soldats)  mais lorsqu’il sorti un couteau court, les soldats ont dégainé leurs armes , un des gardes lui mit un coup de baïonnette et il se prit par la suite plusieurs balles. Blessé , Cheng essaya de courir et de sauter par-dessus un mur proche.Alors qu’il sautait  il fut abattu. Il mourut en héros à l’âge de 52 ans.

Soldats Allemands pendant la révolte des Boxeurs

 

Son influence fut très importante sur l’ensemble du Ba Gua et pour beaucoup d’écoles il apporta notamment :
    1. La paume en griffe du Dragon (龍爪掌)
    1. Paumes arrondies
    1. Gueule du tigre cerclée
    1. Le tranchant du Dragon
    1. La marche « Comme dans la Boue » (趟泥步)
    1. La pointe du pied s’ouvre ou se ferme pour changer de direction   
  1.   Les mouvements se déploient selon un itinéraire circulaire
  2. Introduction de techniques de lutte chinoise et surtout orientation de son Bagua vers des techniques de projection (Shuai Jiao)

Créations de nombreuses formes pour ses élèves

Dans cette période délicate où la régence tyrannique de l’impératrice douairière appuyait les révoltes des clans de boxeurs, Cheng Ting Hua fut érigé en héros car il enseigna son art très ouvertement . Il forme plusieurs élèves au cours de sa vie dont, entre autres, ses deux fils Cheng Yu Long (程有龍 :1875-1928) et Cheng You Xin (程有信 : 1895-29 Juin 1970 2ième fils) et son neveu Cheng You Gong (程有功 : 1875-1947) ainsi que de nombreux autres pratiquants: 
Feng Jun Yi (馮俊義) , Gao Ke Xing (高克興) , Sun Lu Tang ( 孫祿堂 : 22 décembre 1860 – 16 décembre 1933) , Liu De Kuan ( 刘德宽 :1826 – 1911), Gao Yi Sheng (高義盛 : 1866-1951) , Yang Ming Shan, (楊明山) Zhang Chang Fa (張長發) , Zhang Yong De (張永德), Zhang Yu Kui (張玉奎), Zhou Yu Xiang (周玉祥) , Zhang Zhao Dong (張兆東 : 1866-1951), Geng Ji Shan (耿吉山), Guo Tong De (郭同德) , Han Qi Ying (韓啟英), Hon Mu Xi (洪慕熙) , Kan Ling Feng, Li Cun Yi (李存义 : 1847-1921), Li Han Zhang (李漢章), Li Wen Biao, Liu Bin ( 劉斌) , Liu Zhen Zong (劉振宗), Qin Cheng (秦成 : 1859-1940)., Yan Lingfeng (闞凌峰) ,  Li Wenzhao (李文彪) et Liu Zhenzong (劉振宗).

NB : Voici le lien de nôtre page YouTube sur une vidéo montrant une des trois formes ancienne dîte  » Du Dragon vert s’enroulant autour de sa queue  » (綠龍環繞著他的尾巴) exécutée  par Maître Sun Zhi Jun * . N’hésitez pas à vous abonnez à nôtre page !!!.

*  Sun Zhi Jun ( 孫志君) est un professeur bien connu du Ba Gua Zhang du style Cheng , résidant à Beijing , en Chine. Né en 1933 dans le village de Cheng, comté de Shen, province de Hebei et mort en 2016 , Sun a commencé sa formation de Ba Gua Zhang sous la direction de Liu Zi Yang (劉 子楊), disciple de Cheng Dian Hua ( le frère cadet de Cheng Ting Hua ). Plus tard, il a également eu l’occasion d’étudier avec Cheng You Sheng (程有生 : le fils de Cheng Dian Hua ) et Cheng You Xin ( 程有信 : le deuxième fils de Cheng Ting Hua ) à Beijing. Aujourd’hui, il a beaucoup de disciples qui enseignent son style dans le monde entier.

école du lion d’or

L’école du lion d’or, association Pai Liang Qiao, fut fondée en 2014 par Philippe Reus, élève du maître Hu Dong Liang, dernier descendant de l’école du Lotus Blanc.

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir la newsletter de l'école du lion d'or !